facebook   twitter   mail

Comptabilité générale

II. 8. Concepts principaux de la comptabilité

 

Video

Texte

 

 

Bien que l'exemple du fabricant de jouet soit très simple et ne présente que des idées de bon sens, il illustre déjà presque tous les concepts importants de la comptabilité.

Capital initial : On l'appelle aussi le capital de fondation ou de départ. Dans notre exemple, ce sont les 50 000 € rassemblés au départ afin de payer les diverses dépenses avant que les opérations de l'entreprise n'engendrent un flot plus ou moins régulier de rentrées grâce aux ventes.

 

 

Actifs : A n'importe quelle date, nous pouvons lister tout ce que l'entreprise possède. Nous l'avons fait à la fin du troisième mois juste après la première vente à notre premier client (liste des actifs).

 

 


banque de détail

Relations avec les banques : Dans l'exemple, la banque a un rôle très simple : elle gère le compte bancaire courant de l'entreprise. Les banques font aussi d'autres choses.

 

 

Types de banques : On distingue deux grands types de banques.

Les banques qui font les deux activités à la fois s'appellent des banques universelles.

C'est l'objet d'un important débat dans le monde entier de savoir si les banques doivent être autorisées à avoir les deux activités, ou bien si ces deux activités (banque de détail et banque d'affaires) devraient être effectuées par des banques séparées et indépendantes. Dans tous les pays les législations ont évolué au cours du temps (voir par exemple l'histoire de la loi Glass-Steagall aux États-Unis).

 

 

Les dépenses d'investissement : Ce sont les dépenses pour l'acquisition de moyens de production ou d'autres choses qui vont rester dans l'entreprise pendant plusieurs années. Dans notre exemple : la camionnette, la scie mécanique, l'ordinateur, etc.

 

 

Les dépenses courantes : Ce sont les dépenses pour l'achat de facteurs de production consommés immédiatement ou rapidement : la travail, les matières premières, l'électricité, le téléphone, le loyer (ou plus précisément "l'utilisation les locaux"), etc.

On les appelle aussi parfois les dépenses de consommation. Mais le vocabulaire officiel restreint le mot "consommation" à certaines des dépenses courantes.

Nous verrons la terminologie officielle en temps voulu. Pour l'instant nous préparons notre apprentissage de la comptabilité en partie double en faisant, en douceur, le lien entre l'exemple simple et de bon sens du fabricant de jouet et les concepts comptables.

 

 

Stocks : Nous avons vu le stock de matières premières, et celui de produits finis en attente d'être vendus. Quand nous avons fait la liste des actifs du fabricant de jouet il ne restait plus de stock de matières premières (MP) et il y avait un stock de 1000 produits finis (PF).

 

 

Employés : Ce sont les personnes qui travaillent pour l'entreprise dans le cadre d'un contrat de travail.

 

 

Papier client : Ce sont les promesses (traites ou autres effets de commerce) avec lesquels les clients nous ont payé quand ils n'ont pas payé comptant (c'est-à-dire avec du cash ou un chèque).

Les Anglo-Saxons appellent le papier client du terme informel de IOU, prononcé aïe oh you, qui est un jeu de mot avec "I owe you" qui veut dire "je vous dois".

 

 

Transaction: Enfin, nous ne pouvons pas trop insister sur le concept de transaction que nous avons déjà rencontré dans la leçon 6 sur les grandes quantités d'information enregistrées dans différents systèmes d'information et de gestion. C'est l'unité élémentaire d'activité de l'entreprise : un échange entre l'entreprise et le reste de monde.

transaction

Quelque chose arrive dans l'entreprise et quelque chose en part. Les valeurs de ce qui rentre et de ce qui sort ont la même mesure monétaire. Et les deux mouvements sont enregistrés comme ayant lieu à la même date.

Par exemple lorsque nous vendons des jouets à crédit à Carrefour, à la date de la vente les jouets quittent l'entreprise et une traite entre dans l'entreprise.

Plus tard, il y a une autre transaction : l'argent de Carrefour en paiement entre dans l'entreprise, et la traite ne vaut plus rien – ce qui est une façon de "sortir" de l'entreprise.

Exemples de transactions:

 

Les transactions ont toujours deux mouvements (un mouvement entrant, un mouvement sortant). C'est quand on oublie cette règle – qui n'a pas d'exception – que de la confusion peut s'installer.

La comptabilité générale est le processus organisé d'enregistrement des transactions.

Table des matières

Contact