facebook   twitter   mail

Comptabilité générale

VIII. 32. La monnaie (2) : comment s'enrichir ?

 

Video

Texte

 

 

L'idée fondamentale est : ne pas vendre son temps.

Dans les économies de marché la plupart des gens vendent leur temps :

Dans tous les cas il y a une limite au taux horaire qu'ils peuvent faire payer : depuis le salaire minimum légal jusqu'aux honoraires de tenors du barreau ou de neuro-chirurgiens.

Au mieux vous pouvez devenir aisé mais vous ne pouvez pas devenir riche.

Pour cela il faut déconnecter vos revenus du temps que vous passez à les générer.

 

 

Parmi les méthodes traditionnelles pour générer des revenus déconnectés du temps passé, il y a :

 

 

Si vous avez reçu, par héritage ou pour toute autre raison, un capital substantiel, vous pouvez le faire travailler : par exemple dans l'immobilier (en achetant des biens à louer, comme on vient de le dire), ou en achetant des obligations sûres, à long terme, produisant des coupons.

 

 

En Bourse, outre l'achat de titres financiers générant des revenus (plus ou moins sûrs, plus ou moins comme des obligations), vous pouvez aussi parier sur l'évolution de la valeur de titres :

Vous prenez alors plus de risques. Vendre à découvert par exemple est très risqué.

 

 

Quand vous "jouez" en Bourse, vous pouvez utiliser la Théorie Financière Moderne (TFM), mais cela – encore une fois – offre de temps à autre l'occasion d'un grand éclat de rire, quand par exemple deux prix Nobel d'économie conseillant le fonds de placement LTCM causèrent une énorme faillite qui nécessita, pour nettoyer les dégâts, l'injection de $4 milliards de la part des banques qui le contrôlaient. Scholes et Merton pensaient pouvoir éliminer le risque en utilisant la TFM et les calculs stochastiques qui leur avaient permis d'obtenir le prix, mais ce n'était vrai que dans leurs modèles.

 

 

Ou bien vous pouvez, comme Warren Buffett, tourner le dos à la TFM, acheter quand les marchés sont déprimés et vendre quand ils sont en surchauffe. Il a souvent expliqué comment il fait. Vous devez être très patient. En outre, il faut reconnaître que Buffett ne crée pas beaucoup de valeur lui-même, il surfe simplement intelligemment sur les marchés.

 

 

Quand avec un capital substantiel vous achetez une entreprise en bonne santé, ce que vous acquérez en réaltité est une séquence de cash flows à venir. Sauf si l'entreprise est une clé pour d'autres de vos activités (comme Skype l'était pour eBay) nous ne créez pas de valeur. Si le vendeur est perspicace vous paierez un prix proche de la valeur de l'entreprise pour vous. Vous prenez toujours un risque. Et vous aurez quand même besoin de consacrer du temps à votre nouvelle acquisition.

 

 

Certains parieurs parviennent à gagner aux courses de chevaux de manière régulière sur le long terme. Ils comprennent les probabilités des stratégies de paris complexes et savent que certaines ont des espérances mathématiques positives. Ils restent généralement discrets sur le sujet. Et vous avez quand même besoin de passer beaucoup de temps pour vous tenir informé des résultats des courses, des chevaux et des jockeys.

 

 

L'économie du XXIe siècle, et plus particulièrement Internet, offre la possibilité de construire des actifs

 

 

Un site web est comme une boutique touchant directement un marché planétaire de centaines de millions de clients potentiels.

Si le site web vend des produits en ligne qui peuvent être reproduits sans coût supplémentaire, et vendus avec très peu ou pas de coût, le potentiel de revenus est infini.

 

 

Une alternative est de rendre le site gratuit, et de louer de l'espace sur ses pages à des annonceurs. C'est par exemple le modèle de business des journaux gratuits distribués le matin dans le métro parisien ou sur des présentoirs dans les boulangeries.

Bien sûr, si l'attractivité du site dépend de la fraîcheur des informations qu'il présente, vous devrez les mettre à jour quotidiennement, et vous serez alors encore en train de vendre votre temps.

 

 

Google est connu comme étant un moteur de recherche, mais c'est surtout en réalité la plus grande régie publicitaire mondiale, gérant la relation entre des annonceurs et des éditeurs de site, et les cash flows entre les deux (en prenant une marge au milieu).

En 2009, les documents de fin d'année de Google (en milliards de dollars) montraient les résultats suivants :

google

97% des revenus de Google provenaient de publicités sur leur site. La moitié du complément venaient de publicité sur des sites partenaires.

google

 

 

Construire un site web attirant du trafic prend beaucoup de temps, d'imagination et de travail. Mais ensuite il génère des revenus déconnectés du temps que vous y consacrez.

Table des matières

Contact