facebook   twitter   mail

Comptabilité générale

XII. 42. Ratios : la rentabilité des capitaux employés (RDCE)

Video

Texte

 

 

La comptabilité générale est l'un des SIG (systèmes d'information et de gestion, en anglais MIS, management information systems) pour gérer l'entreprise.

A la fin de chaque exercice, elle produit trois documents :

Nous allons aller encore plus loin dans la production de chiffres synthétiques mesurant la performance de l'entreprise, avec les ratios.

 

 

Les ratios pour évaluer les performances de l'entreprise sont utilisés dans trois contextes :

  1. au sein d'un exercice
  2. "dans le temps", sur plusieurs exercices pour voir l'évolution des performances
  3. en comparaison avec ceux des concurrents (pour ainsi dire "dans l'espace")

 

 

Les ratios sont classifiés en quatre catégories :

Dans cette leçon, nous étudions le ratio de rentabilité le plus important et le plus significatif : la rentabilité des capitaux employés, appelé aussi parfois rentabilité des capitaux engagés. Sigle : RDCE (plus connu sous sa forme en anglais : ROCE).

D'autres ratios seront étudiés dans la leçon suivante.

 

 

L'idée sous-jacente aux ratios de rentabilté est très simple : si je vous dis que "l'année dernière l'entreprise E a généré 60 millions € de profit", est-ce une bonne performance ou non ?

Nous ne pouvons pas répondre sans une aune ou une échelle pour mesurer ces 60 millions €.

 

rdce
cette dimension est-elle grande ou petite ?

Quand ils étaient petits mes enfants en écartant les deux mains me demandaient : "Dis Papa, est-ce que ça c'est grand ou petit ?"

Quand j'avais envie de les faire réfléchir avec une plaisanterie, je leur répondais : "Vous posez une question très difficile ?"

Et quand j'avais envie de les instruire simplement, je leur disais : "Il n'y a pas de réponse dans l'absolu. Ça dépend par rapport à quoi."

 

Pour évaluer la performance représentée par ce profit nous avons besoin de savoir avec quels moyens :

 (* bon, après tout, ce n'est pas si mal)

 

 

Voici les documents d'un exercice : bilan initial, compte de résultat et bilan final.

Bilan année -1 Compte de résultat année Bilan année

bs is bs

L' "argent employé" est représenté par ce que nous avons appelé les capitaux employés (voir la leçon sur les grandes catégories du bilan) au passif du bilan.

Les capitaux employés sont la partie des financements qui demandent un effort pour les obtenir.

C'est la somme des capitaux propres (CP), qui sont rémunérés sur une base régulière ou non par des dividendes, et des dettes financières (Dφ ou simplement D), qui coûtent chaque année des intérêts :

CE = CP + D

Tandis que les autres financements au passif (= les fournisseurs et autres créanciers) sont gratuits.

Donc nous allons regarder un ratio de la forme générale

general format

 

 

Le résultat net (de 60 millions d'euros) dépend de la structure des capiaux employés.

Etant donné que nous voulons évaluer la capacité de génération de profit des capitaux employés indépendamment de leur structure (c'est-à-dire, de leur origine, ou nature), nous n'allons pas utiliser au numérateur le résultat net, mais plutôt le résultat opérationnel.

Deuxièmement, étant donné que les capitaux employés évoluent au cours de l'exercice, et que nous ne voulons pas faire du calcul intégral (dont la précision serait illusoire et dénuée de signification en comptabilité), nous allons simplement prendre la moyenne des CE en début et en fin d'exercice.

 

 

Donc la RDCE au cours de l'exercice année 2 est

ROCE 2012

La formule générale est

general formula

 

 

Calculons la RDCE chaque année sur deux ans :

Bilan année -1  Compte de résultat année  Bilan année  Compte de résultat année  Bilan année

two years

Pour l'année année 1, nous obtenons

ROCE 2011

 

Donc la rentabilité des capitaux employés est passée de 14,4% à 16,8%.

Cela montre une amélioration de la performance de l'entreprise en terme de capacité à générer du profit entre l'exercice année 1 et l'exercice année 2.

 

 

Finalement, cette RDCE est une mesure que nous allons comparer au coût pour se procurer les fonds (= capitaux employés).

Si les capitaux employés coûtent moins cher à se procurer que la RDCE (par exemple s'ils coûtent 10% par an, et la RDCE est 15%), alors l'entreprise offre des occasions d'investissement profitable.

C'est un raisonnement à la serpe. Il y a beaucoup plus à dire sur les occasions d'investissements financiers qu'offre l'entreprise. C'est du ressort d'un cours de finance.

Par exemple, certaines entreprises ne paient pas de dividendes et sont d'excellents investissements. Rappelez-vous, cependant, que ce que nous recherchons en définitive est cette mesure abstraite qu'est le cash (voir la leçon : qu'est-ce que le cash ?)

Nous verrons d'autres analyses plus pointues pour les acheteurs d'obligations et d'actions dans notre cours de finance.

Table des matières

Contact